Trouble de l’enfance et Dyslexie

PRISE EN CHARGE SPECIFIQUE ET GLOBALE DE L’ENFANT.

neuro-sciences:

-Grâce aux recherches en neurosciences, nous savons aujourd’hui que de nombreux troubles de l’apprentissage et du comportement classiques ainsi que les troubles dys, l’hyperactivité ou encore les troubles autistiques son lié à une atrophie de certaines parties du cerveau, les études sur  la thérapie par le son et plus particulièrement la musique filtrée grâce à l’oreille électronique de Tomatis démontrent l’action de cette thérapie sur la plasticité cérébrale: le cerveau évolue et se remodèle. Les fonctions cérébrales s’améliorent en créant de nouvelles connexions. 

les récentes études ont également rapporté que l’éfficacité de la thérapie par la musique filtrée sur les troubles de l’enfant est accéléré par un travail multi sensoriel. C’est pourquoi nous proposons un programme spécifique qui allie les informations sonores, motrices, visuelles et d’équilibre. L’intégration sensorielle envoyée simultanément par plusieurs sens se fait dans le colliculus supérieur, un noyau de neurones du tronc cérébral. Cela active la production de dopamine, substance clé de la motivation et de l’attention. dans les troubles de l’apprentissage de l’enfant comme par exemple le trouble du déficit de l’attention ou l’hyper activité, on retrouve plusieurs problèmes dans le cerveau:

– la taille du cervelet est réduite

– les ganglions de la base sont de taille réduite

– le circuit de la récompense est sous stimulé

Grace aux IRM et notamment  aux recherches des neuro scientifiques Vinod Menon et Daniel Levitin ou encore de Ron Minson on sait désormais que la thérapie sous oreille électronique associée au travail multi sensoriel permet de remodeler le cerveau, les zones attrophiées augmentent de volume et  les connexions synaptiques se multiplient, la sécrtion de dopamine augmente et toutes les régions sous corticales sont stimulées et agissent  du bas vers le haut sur le néo cortex.

voici un shéma tiré du livre de Norman Doidge “Guérir grâce à la neuroplasticité” 

 

Cerveau page no. #1

Ajouté à cela une action sur le nerf vague appelé par le neuroscientifique Stéphen Porges “nerf vague intelligent” car en plus d’agir sur le système parasympathique qui diminue le stress et l’anxiété, il permet également d’être très attentif, de bien communiquer et met en bonne condition pour l’apprentissage.

Notre thérapie travaille sur l’organisation cérébrale du bas vers le haut et agit ainsi sur les troubles du déficite de l’attention, l’hyper activité, mais également sur l’ensemble des troubles de l’apprentissage, sensoriels, émotionnels, ainsi que sur cetains troubles autistiques.

 

 

EDUCATION POSITIVE, BIENVEILLANTE ET EMPATHIQUE

Le parent est inclus dans la thérapie et guidé grâce à des outils et exercices.

Flora Fernandez a suivit une formation “Filliozat and co” afin de compléter la rééducation de musicothérapie selon A. Tomatis par un accompagnement des enfants et des parents à travers l’éducation positive basée sur les neurosciences.

 

les travaux de Tomatis qui était en avance sur son temps :

Tomatis ainsi que de nombreux thérapeutes s’accordent à dire que la relation mère enfant in utero fera partie de l’histoire psychologique de l’être en devenir. C’est la première mise à l’écoute. A la naissance le désir d’écoute amorcé va se poursuivre avec la mère, puis le père, puis le monde extérieur.

Cette évolution naturelle entraîne les muscles de l’oreille vers l’écoute, avec l’acquisition de tout ce qui en découle:

L’équilibre émotionnel,

Le langage,

L’attention,

La compréhension,

La concentration,

La mémoire,

La confiance en soi

 

         Des événements divers peuvent venir enrayer tout cela: coupure de communication in utero, prematurité, naissance d’un frère ou d’une sœur, divorce des parents, décès, déménagement, maladie… L’acquisition de l’écoute se voit atteinte, les troubles psychosomatiques s’installent, la voix perd de sa qualité, la communication devient difficile. Irritabilité ou repli sur soi deviennent des mécanismes de défense, des carapaces.

L’enfant peut alors avoir une bonne audition mais une mauvaise capacité a écouter et peut présenter un état:

Distrait, timide, comportement difficile, agressif, déprimé, inhibé…

Ainsi que de troubles:

– De la communication

– De l’apprentissage (dyslexie, dysorthographie…)

– Du langage (bégaiement, les mots mettent du temps a sortir…)

– De la voix (trop faible ou trop criarde…)

 

Aussi, lorsque les enfants ont des otites, le fonctionnement de cette oreille en est perturbé, la «gymnastique » des muscles étant amoindrie. Une rééducation permet donc de restimuler l’oreille en lui redonnant sa pleine plasticité.

La voix de la mère est transmise à travers la colonne vertébrale de la maman jusqu’au crâne du bébé. Un mauvais positionnement (une mauvaise connexion du crâne du bébé avec les os de la mère) ou un accouchement prématuré ne permettent pas au bébé d’avoir suffisamment bénéficié de cette nourriture sonore. Il est possible de combler cette carence en recréant électroniquement le son de la voix maternelle telle qu’elle est perçue par le fœtus dans le ventre de sa mère.

La dyslexie

atteint environ 10 a 12% de la population. Un petit grain de sable est venu se glisser dans l’écoute de l’enfant, des distorsions vont l’empêcher de distinguer correctement des sons. ( par exemple pour les sons gue et ke, la fréquence 600 hz est concernée, cf: les troubles scolaire. A.tomatis 1990), la latéralité va aussi prendre toute son importance puisque oreille droite est reliée au cerveau gouvernement où se situe le centre du langage. L’enfant peut en plus sentir un grand manque de confiance en lui voire même une déprime ou une agressivité face a cette différence.

La rééducation Tomatis va avoir de très bons résultats, tomatis disait dans son livre: les trouble scolaires, qu’il avait 90% de réussites voici un article ainsi qu’une étude européenne et une étude canadienne qui vont également dans ce sens:

 

Extrait de l’article de e-ditionlabelvie: Mozart contre la dyslexie:

 “Le Professeur Alfred Tomatis, grand spécialiste de renommée internationale s’est intéressé à la relation entre l’oreille, l’audition et le corps durant plus de 30 ans. Il a ainsi créé une “oreille électronique” qui utilise des séquences musicales spécialement filtrées, la plupart du temps de la musique de Mozart.

La méthode Tomatis a donné de très bons résultats dans le traitement d’enfants en difficultés d’apprentissage ou la dyslexie.

Lorsqu’il mit en relation ses découvertes sur les effets physiques du son et ce qu’il connaissait de l’embryologie, Tomatis constata que la musique de Mozart était particulièrement efficace. Cette musique produit un effet dynamisant très différent de celui que produit la musique d’autres compositeurs.”

 

Expérience canadienne sur le traitement de la dyslexie par la Méthode Tomatis:

Un grand laboratoire (MDS) a décidé de mettre en place un centre de traitement à grande échelle pour les enfants dyslexiques. Ce centre, ouvert à Toronto, était capable de traiter 850 enfants en même temps, sous écoute du programme Tomatis. Les enfants ont subi tous les tests avant, pendant et après l’expérience pour mesurer les progrès réalisés. Les points testés étaient :

     Qualité de la structure de la phrase

     Lecture

     Richesse du vocabulaire

     Écriture

     Orthographe

     Mémoire

    Concentration

Selon des paramètres bien déterminés.

Résultat :

97% des enfants avaient progressé,

+ 75% de progrès sur l’ensemble des points ci-dessus,

+ 90%  pour la concentration

 

Trois autres tests ont été faits par

Docteur Barabra Xilson, pédiatre, chef du service de neuropsychologie, North Shore University Hospital de New York, USA ;

Docteur Byron Rourke, chef du service de neuropsychologie, hôpital de Windsor au Canada ; http://www.cpa.ca/cpasite/userfiles/Documents/Award%20winners/Rourke.pdf

Docteur Tim Gilmore, au centre MDS de Toronto, Canada. (Gilmore, T.M. (1982), Results of a survey of children’s performance on a variety of psychological tests before and after completing the Tomatis program. Rexdale, Ontario : MDS Health Group Ltd.)

Ces tests ont mis en compétition la méthode Tomatis et d’autres méthodes pour venir en aide aux enfants dyslexiques.

La méthode Tomatis est sortie largement première.

Devant ces résultats le centre de Toronto a développé un programme d’écoute pour les écoles qui veulent aider les enfants en difficulté. Ce programme est utilisé par de nombreuses écoles canadiennes.

 

Étude de satisfaction parents: Les résultats sont là !

89,94% de parents satisfaits!

Cette statistique fait suite à une étude menée par 30 centres européens du réseau Tomatis. 530 questionnaires ont été transmis aux parents ayant fait suivre à leurs enfants une rééducation d’Audio-Psycho-Phonologie et 89,94% l’ont jugé bénéfique, en particulier sur:

– la concentration

– la mémoire

– la lecture

– l’écriture

– l’orthographe

– la motivation

– l’énergie lieu canalisée

– l’intégration corporelle

– l’autonomie

– la confiance en soi

– l’épanouissement

 

?php get_footer(); ?>